Bacna.tn - ريفز و بالك مرتاح

Bacna.tn est un site Web spécialisé dans l'édition qui aide les étudiants du baccalauréat à réviser et publier des résumés de cours et de nouvelles nouvelles.

recent

Actualités

recent
recent
جاري التحميل ...

Bac Informatique : Résumé Base de données


 
Pour bac Informatique : Résumé base de données.😀



Télécharger




Chapitre1 : (Notion de base de données)

Données : est une description élémentaire d’une information
La persistance = mémorisation + disponibilité
Une base de données : est une collection de données structurées relatives à un ou plusieurs domaines du monde réel.

Avantages d'une BD : 

Centralisation : Les données peuvent être utilisées par plusieurs programmes et plusieurs utilisateurs.
       Indépendance  entre  données  et  programmes :  les données sont décrites indépendamment des programmes.
Intégration des liaisons entre les données : Pas besoin d'un programme pour retrouver les liens entre les données.
Intégrité des données.
Concurrence d'accès : Plusieurs utilisateurs peuvent Accéder simultanément à la BD.

Les modèles des bases de données :

Le modèle hiérarchique
Le modèle réseau
Le modèle relationnel


Chapitre2 : (Notion de Système de Gestion de Bases de données)

Définition d’un SGBD :

Un système de gestion de base de données (SGBD) est un logiciel qui permet de décrire, modifier, interroger et administrer les données d'une base de données.

Les fonctions d'un SGBD :

La définition des données : Le SGBD permet de créer et de décrire les objets de la base de données (tables, liens,utilisateurs,…), grâce au Langage de Description des Données (LDD).
La manipulation des données : Le SGBD permet de faire la recherche, l’ajout, la modification et la suppression de données grâce au Langage de Manipulation des Données (LMD).
L'intégrité des données : assurer la cohérence des données
La gestion des accès concurrents : Le SGBD gère l'accès simultané des utilisateurs à la base de données.
La confidentialité : Tous les utilisateurs d'une base de données ne sont pas supposés pouvoir consulter toutes les informations
La sécurité du fonctionnement

Chapitre3: (Structure d'une base de données relationnelle) :

Une table est un ensemble de données relatives à une même entité
Une colonne (champ) représente une propriété élémentaire de l'entité décrite par cette table.
Une ligne (enregistrement) représente une occurrence du sujet représenté par la table
La clé primaire : est un champ ou un ensemble de champs permettant d'identifier de manière unique chaque enregistrement de la table
La clé étrangère représente un champ (ou des champs) qui pointe vers la clé primaire d’une autre table. 

Liens entre les tables :

Liens de type 1, n : Un lien entre deux tables A et B (A est associée à une ou plusieurs occurrence de B et B est associée à une et une seule occurrence de A)
Liens de type n, n : Ce type de lien entraine la création d’une troisième table dite intermédiaire.
On obtient ainsi deux liens de type 1,n

Notion de contrainte d'intégrité :

Une contrainte d'intégrité est une règle appliquée à un champ ou à une table et qui doit être toujours vérifiée

Types de contraintes :

       Les contraintes d'intégrité de domaines : valeur autorisées pour une colonne (valide si)
Les contraintes d'intégrité de table: clé primaire
Les contraintes d'intégrité référentielle : Champ clé étrangère ne peut contenir qu'une valeur déjà existante dans le champ clé primaire correspondant

Chapitre 4: (Démarche de détermination de la structure d'une base de données) :

Déterminer les colonnes (champs) :
 
 Nom Colonne Description Type  de données Taille Obligatoire Valeur par défaut valeurs autorisées sujet
 ... ... ... ... ... ... ... ...

Déterminer la liste de tables :

 Nom de la table Description Sujet
 ... ... ...

Déterminer la liste de liens entre les tables:

 Table mère Table fille Clé primaire Clé étrangère
 ... ... ... ...


Déterminer la représentation textuelle
Déterminer la représentation graphique

Chapitre 5: (Création et modification de la structure d'une base de données)

Langage de définition des données (LDD) : 
Permet de modifier la structure de la base de données

Création d’une table :
CREATE TABLE nom_table (définition_ colonne | définition_ contrainte, ... )
Exemple :
Create table produit :

( code int(3) PRIMARY KEY,
libelle varchar(30) not null,
prix_unit decimale(8,3) check(pu>0));

Modification de la structure d'une BD :

ALTER TABLE nom_table

[ADD COLUMN définition_colonne]
[ADD CONSTRAINT définition_contrainte]
[MODIFY définition_colonne]
[DROP COLUMN nom_colonne ]

[DROP CONSTRAINT nom_contrainte]
[ENABLE | DISABLE nom_contrainte]

ADD COLUMN : Ajouter une nouvelle colonne
Exemple: Alter table produit ADD COLUMN (Qte_stock int(3) default 0) ;
ADD CONSTRAINT : Ajouter une nouvelle contrainte
Exemple: Alter table produit ADD CONSTRAINT check(Qte_stock>=0);
MODIFY COLUMN : modifier la structure d’une colonne
Exemple: Alter table produit MODIFY COLUMN (libelle varchar(50)) ;
DROP COLUMN : Supprimer une colonne
Exemple:   Alter table produit DROP COLUMN (Qte_stock) ;
DROP CONSTRAINT : Supprimer une contrainte
Exemple: Alter table produit DROP CONSTRAINT check(Qte_stock>=0);
DISABLE CONSTRAINT : Désactiver une contrainte
Exemple: Alter table produit DISABLE CONSTRAINT PRIMARY KEY;
ENABLE CONSTRAINT : Activer une contrainte
Exemple: Alter table produit ENABLE CONSTRAINT PRIMARY KEY;

Suppression d'une table :

DROP TABLE nom_table
EXEMPLE :
DROP table produit ;

Chapitre 6 : (Manipulation d'une base de données)

Langage de manipulation des données ( LMD) : 

Permet de consulter / modifier le contenu de la base de données.

Mise à jour des données

Insertion de ligne :
Syntaxe : insert into nom_table (colonne1, colonne2,…) values (valeur1, valeur2,…) ;
Exemple : insert into client(code,nom,adresse) values (12,"Ali", "Nabeul") ;
Ou bien, on peut écrire aussi :
insert into client values (12,"Ali", "Nabeul") ;

La modification d'une ligne
Syntaxe : update nom_table set champ1 = expression1, champ2=expression2,… [where condition] ;
Exemple : update produit set prix_unit=prix_unit + (prix_unit*0.2) where code=12

Suppression d'une ligne
Syntaxe : Delete from nom_table [where condition];
Exemple : Delete from client where code_cli=23;

Une projection (sans la clause where) : Afficher certaines colonnes d'une table.
Syntaxe : select colonne1, colonne2,… from nom_table
Exemple : Afficher les noms et les adresse de tous les clients.
select nom, adresse from client ;
Ou bien afficher toutes les informations de tous les clients :
Select * from client ;

Une sélection (avec la clause where) : Afficher certaines lignes d'une table Syntaxe : select colonne1, colonne2,… from nom_table where condition ; 
Exemple : Afficher les noms et les adresse de tous les clients de Tunis :
select nom, adresse from client where Adresse="Tunis" ;
Ou bien afficher dans l’ordre alphabétiques, toutes les informations de tous les clients de Tunis : Select * from client where Adresse="Tunis" order by nom;
Les conditions : Se sont des expressions logiques utilisant les opérateurs suivants :
1) =, <, >, !=, <=, >=
2) BETWEEN
3) IN
4) IS NULL, IS NOT NULL
5) LIKE
6) AND, OR, NOT

La clause order by sert à trier la table résultat dans un ordre croissant ou décroissant (asc,desc)

Une jointure (recherche à partir de plusieurs tables) Exemple :
Soit la base de données BD_location suivante :

Client(code,Nom, ville) 
Voiture(matricule,Marque,couleur, prix_jour) 
Location (Code,matricule,date_loc,nb_jours_loc)

Req1 : Afficher la liste de clients qui ont loués des voitures après entre le 12/02/2011 et le 19/05/2011

Select C.code, C.Nom
From Client C, Location L
Where (C.code = L.code) and (date_loc between 12/02/2011 and 19/05/2011)
 NB. Dans la requête ci-dessus, on a une seule jointure

Req2 : Afficher les marques de voitures qui ont étés loués par des clients de Tunis et de couleur rouge.

Select marque
From Client C, Location L, Voiture V
Where (C.code = L.code) and (V.matricule = L.matricule) and (ville="Tunis") and (couleur="rouge")
NB. Dans la requête ci-dessus, on a deux jointures

Les fonctions agrégats :
COUNT
Exemple : Calculer le nombre de clients total : Select COUNT(*) from client ;
SUM
Exemple : Afficher pour chaque client son nom et son nb_jour_loc total.
Select nom, SUM(nb_jour_loc) from client C, location L Where (C.code=L.code) group by nom
MAX
        Exemple : Afficher le prix_jour maximal : select MAX (prix_jour) from voiture
MIN
Exemple : Afficher le prix_jour minimal : select MIN (prix_jour) from voiture
AVG
Exemple : Afficher la moyenne de nb_jour_loc : select AVG (nb_jour_loc) from location
Les requêtes de calcul:
Exemple : Calculer le montant total à payer pour le client num 125
Select prix_jour * nb_jour_loc "Montant total"
From voiture V, location L
Where (V.matricule = L.matricule) and (code=125);

Chapitre 7 : (Sécurisation d'une base de données)
Langage de contrôle des données (LCD) : 
Permet de gérer la sécurité de la BD et la cohérence des données

Créer un nouvel utilisateur:

Syntaxe: Create user nom_utilisateur identify by mot_passe

Exemple : Create user Ali identified by xds

 Accorder des droits systemes:
 GRANT droits
 TO utilisateurs
 [With Admin option]
 Exemple :
 GRANT ALL TO user10 ;
 Accorder des droits objets:
 GRANT droits
 On Objets
 TO utilisateurs
 [With grant option]
 Exemple : GRANT select, update, delete
 On client TO user10 ;

Retirer les droits:  Revoke droits

On objet

From utilisateur

Exemple:  Revoke all

 on client

 from user10;


عن الكاتب

Ghaith Hasnaoui مدون و مبرمج مختص في تصميم و تكويد المواقع

التعليقات


اتصل بنا

Si vous aimez le contenu de notre , nous espérons rester en communication constante, entrez simplement votre email pour vous abonner à la messagerie express du site pour recevoir les nouvelles mises à jour du site, et vous pouvez également envoyer un message en appuyant sur le bouton suivant ...

Bac Informatique

Résumé Tic-Javascript Pour Bac Informatique

Résumé Javascript   Ce résumé contient certains des codes prêts à l'emploi avec leur explication pour vous aider à réviser le langa...

جميع الحقوق محفوظة

Bacna.tn - ريفز و بالك مرتاح